Poudlard Interactif


 
AccueilPortailCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paumée > < [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Paumée > < [libre]   Mer 19 Jan - 23:25

- Oh non... Mais où suis-je ?

Je ne savais plus par où aller. En voulant me rendre aux toilettes, j'avais pris un raccourci que je ne connaissais pas et voilà que je me retrouvais perdue dans un couloir complètement inconnu. Sept ans que j'étudiais ici et j'arrivais encore à m'égarer. De plus, je n'avais vraiment pas besoin que ce genre de chose m'arrive étant donné que je n'osais demander mon chemin à personne. Quelle déveine... Il fallait vraiment que je parvienne à combattre ma timidité.

- Eh !

Je me retournai. Enfin quelqu'un ! Mais ce n'était pas une seule personne. Un groupe de quatre jeunes hommes marchait dans ma direction. Ils furent à ma hauteur en quelques secondes.

- Tu t'es perdue ? demanda l'un d'eux en me reluquant de haut en bas.

Si il y a à peine un instant j'éprouvais le soulagement d'avoir enfin un peu de compagnie, je devenais désormais suspicieuse et même craintive. Je n'aimais pas leur regard, ni leur façon de se tenir et de sourire avec un air aussi malsain que faussement aimable.


- N... non, mentis-je d'une petite voix. Je me promène.

Je me sentais rougir de plus en plus. Le jeune homme qui se tenait le plus près de moi m'attrapa par le bras et dit :

- C'est vrai ? Viens te balader avec nous alors.

Ses amis ricanèrent. Je tentai de me dégager mais il me tenait fermement.

- Lâ... lâche-moi, gémis-je effrayée.
- Mais non viens, tu verras ça va être cool ! rétorqua-t-il en m'attirant brusquement vers lui.
- Je... ne veux pas ! m'écriai-je les larmes aux yeux.

Les rires des autres me dégoûtaient. Que comptaient-ils faire de moi exactement ? J'avais peur, vraiment très peur. Et je n'arrivais pas à me défendre. J'étais trop faible... Me débattre ne servait à rien, je ne ressemblais qu'à une poupée de chiffon dans ses mains.
+ 20 points
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Mer 19 Jan - 23:27

Que faire lors d'un dimanche après-midi pluvieux et sans quelqu'un d'agréable à qui parler ? Pas grand chose à vrai dire. Je n'étais pas au meilleur de ma forme et je m'ennuyais à mourir. Depuis ma rencontre avec Maria, nous n'avions pas tellement eu l'occasion de nous parler de nouveau. Son travail de professeur la laissait fort occupée, hélas. Mais je me devais de respecter ses absences et ne pas venir la déranger, même si je me hâtais de la revoir. Elle était si plaisante à côtoyer...
Je ne cessais de penser à cette soirée passée avec elle. Nous étions déjà trop proches. Mary devait avoir honte de moi et je n'en pensais pas moins... Il fallait que j'essaye d'éviter la jeune femme pendant quelques temps, histoire de me ressaisir.
Alors que je parcourais un couloir que je n'avais pas encore eu l'opportunité de sillonner, des voix me parvinrent au loin. Peut-être pouvais-je en savoir plus sur la source de tous ces bruits en tournant au prochain angle. En effet, c'est quelques mètres après avoir bifurqué que je découvris une scène qui ne me plut pas du tout. Quatre jeunes hommes tournaient autour d'une autre élève, toute petite et sans défense. Elle semblait littéralement terrorisée par ces mâles à l'œillade perverse.


- Je crois que la demoiselle vous a dit de la laisser tranquille, déclarai-je sans avoir réfléchi aux conséquences que ma parole entraînerait.


Dernière édition par Léo Tripp le Jeu 20 Jan - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Mer 19 Jan - 23:46

- Je crois que la demoiselle vous a dit de la laisser tranquille.

D'où venait cette voix ? Elle était tellement différente des autres... J'y entendais toute la courtoisie et la douceur du monde, dans sa pointe de gravité calme et assurée. Alors que les autres se retournaient, je me penchai sur le côté afin de voir le nouveau venu. C'était un jeune homme grand, entièrement vêtu de noir et anormalement pâle, bien qu'il reste tout à fait charmant. Ses cheveux en bataille étaient d'un noir de jais et ses yeux gris clair observaient ses quatre « adversaires » comme s'ils avaient la peste.
Le type me tenait toujours et je tentai derechef de le faire lâcher prise, en vain. Il me lança un regard assassin que j'évitai le plus vite possible, trop effrayée pour oser l'affronter. Qu'allait faire le jeune homme pâle ? Allait-il se battre contre les quatre élèves ? J'espérais que non car il demeurait désavantagé et j'avais peur qu'il soit blessé par ma faute. N'empêche qu'il venait me sauver !

+ 5 points
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Jeu 20 Jan - 0:11

Ils se retournèrent et me dévisagèrent. L'un d'eux fit un pas vers moi.

- Et t'es qui toi ? demanda-t-il d'un ton agressif avec un signe de tête méprisant.
- Quelqu'un qui n'aime pas avoir affaire à des abrutis dans votre genre.

Il serra les poings, apparemment vexé. Il fut alors très facile de deviner que ce type était un faible, tout comme ses collègues. Mais je le savais déjà, rien que par leur manière de traiter cette fille. Quelle infamie que de se comporter ainsi face à la gente féminine.

- Si t'as un problème t'as qu'à te barrer ! répliqua-t-il sous les « Ouais c'est ça, casse-toi ! » de ses amis.

J'esquissai un sourire qui ne lui échappa guère. Il fronça les sourcils et avança un peu plus.


- Qu'est-ce qui t'fait rire ?

Je me passai une main dans les cheveux, aussi décontracté que si je discutais avec une vieille connaissance. Je rêvais de leur faire payer leur impolitesse. Ce que je voulais éviter, c'était d'effrayer la jeune fille. En plus d'avoir l'air très fragile, elle semblait déjà tellement perturbée...

- Rien d'important, finis-je par soupirer. J'aimerais que vous laissiez la demoiselle s'en aller.

Il s'esclaffa et les éclats de rires de ses compagnons le suivirent bientôt. Je restai impassible et attendis une réponse.

- Viens la chercher si tu la veux !

Je haussai les épaules.

- Très bien, si vous insistez...

Aussitôt un courant d'air glacé venu de nulle part tournoya dans le couloir. Il écarta mes ennemis qui se cognèrent contre les murs. Celui qui empoignait la jeune fille grimaçait de douleur et de peur tandis que ses doigts commençaient à devenir violets, engourdis par le froid. Il lâcha bientôt prise et tomba à genoux. J'en profitai pour m'approcher de l'adolescente qui grelottait et me regardait comme un mulot fixe un aigle envieux de la manger. Mais je lui souris, me voulant rassurant. Après tout, je ne lui ferais aucun mal. Je tendis ma main vers elle et dis :

- Nous ferions mieux de partir avant qu'ils aient l'idée de se révolter.


Dernière édition par Léo Tripp le Jeu 20 Jan - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Jeu 20 Jan - 0:46

Un des jeunes hommes s'avança vers l'inconnu.

- Et t'es qui toi ? s'enquit-il brutalement.
- Quelqu'un qui n'aime pas avoir affaire à des abrutis dans votre genre.

Il prenait vraiment ma défense ! Mais pourquoi ? Avais-je l'air tellement désespérée ? A croire que oui...

- Si t'as un problème t'as qu'à te barrer !

Ses amis bronchèrent et à mon plus grand étonnement comme à celui des autres, le nouveau venu sourit. Son adversaire lui posa la question qui me vint à l'esprit à se moment-là car moi aussi je me demandais pourquoi il souriait ainsi. Il se passa une main dans les cheveux. Son geste était si gracieux que je le regardai tel un enfant devant un jouet qu'il convoite. Même dans une situation comme celle-là, j'arrivais à me défaire complètement de la réalité pour ne penser qu'à ce que je voulais voir. Il avait une classe sans pareille, il m'impressionnait...
Il ordonna calmement aux autres de me laisser partir. Mais ils ne l'entendirent pas de cette oreille. Ils se mirent même à rire bruyamment.


- Viens la chercher si tu la veux !

J'ouvris des yeux ronds. Ils n'allaient tout de même pas en venir aux mains... ou aux sorts ! Pourtant, c'est ce qu'il se passa après que l'inconnu ait prononcé des paroles que je n'entendis pas. Un étrange courant d'air froid nous entoura et l'instant d'après, trois des types furent projetés contre les murs du couloir. Celui qui me tenait se mit à gémir de douleur. Ses doigts devenaient violets, comme si son sang avait soudainement cessé de circuler dans cette partie de sa main.
Il me lâcha et ses genoux rencontrèrent le sol. Je croisai les bras sur ma poitrine, frigorifiée par ce vent anormal. A peine eus-je le temps de soupirer de soulagement que l'inconnu me rejoignit. Qu'il était grand ! J'étais obligée de relever la tête au maximum pour pouvoir voir son visage. Cette différence de taille me fit me sentir mal, tellement faible que je craignis de ne pouvoir vraiment rien faire s'il comptait me causer du tort après la scène du sauvetage. Mais il se contenta de sourire aimablement. Il me tendit sa main.


- Nous ferions mieux de partir avant qu'ils aient l'idée de se révolter, dit-il toujours aussi posément.

Je hochai tardivement la tête, dépassée par les événements. Puis j'acceptai de prendre sa main que je croyais fraiche. Mais sa peau était agréablement tiède et je me détendis un peu.

+ 20 points
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Jeu 20 Jan - 20:43

Elle hocha la tête, l'air d'être complètement ailleurs. Ou alors ne prenait-elle pas encore conscience de ce qu'il se passait vraiment. Quoi qu'il en soit, elle ne refusa pas mon aide. Quand je pus entourer ses doigts avec les miens, je l'entraînai plus loin, en espérant que nous ayons le temps de nous éloigner pour que ces types ne nous retrouvent pas. Mais c'est au bout d'une trentaine de mètres que je dus contrer un sort qui arrivait par derrière.

- Tu vas nous l'payer ! s'écrièrent mes adversaires en accourant dans notre direction.

Après une rapide réflexion et un coup d'œil vers la fenêtre la plus proche, je m'adressai à la jeune fille qui pâlissait en les voyant arriver si vite.


- Pouvez-vous me faire confiance ? m'enquis-je de ma voix la plus douce.

Ce que j'allais faire lui ferait certainement très peur mais pour inciter les autres à ne plus venir nous embêter, il le fallait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Jeu 20 Jan - 20:57

Moi qui pensais que je serais enfin tranquille, j'avais tort. Nous n'avions pas encore quitté le couloir quand mon sauveur se fit attaquer par derrière. Heureusement, il contra facilement le sort. Les quatre types se mirent alors à courir vers nous en le menaçant. Je me sentis pâlir. Oh non ! Il fallait s'enfuir ! Mais l'inconnu baissa les yeux sur moi, tout à fait calme.

- Pouvez-vous me faire confiance ? demanda-t-il sous mon air ébahi.

Lui faire confiance ? Je ne le connaissais même pas... Mais il m'avait défendu et ce n'était pas rien. Je ne savais pas quoi répondre. Mais le temps pressait, les autres se rapprochaient. Avec angoisse, je fit « oui » de la tête, pas certaine que ce serait une bonne idée.

+ 4 points
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Jeu 20 Jan - 22:25

Elle consentit d'un signe de tête cependant douteux. L'essentiel était de nous en sortir indemnes, ce que je garantissais sans problèmes. Je tendis une main vers les quatre jeunes hommes et un tourbillon de vent les envoya s'étaler par terre, quelques mètres plus loin. Enfin, j'attrapai ma « protégée » dans le dos et derrière les genoux avant de la soulever dans mes bras. Elle était si légère... j'avais l'impression de porter une poupée de porcelaine, si douce et fragile.
Je sautai sur le rebord de la fenêtre, me tournai une dernière fois vers les perturbateurs. Ils se relevaient péniblement, ne comprenant pas comment je parvenais à les repousser sans baguette. L'un d'eux se mit debout avec un cri de rage. Avant qu'il puisse faire un pas, je lui souris et me laissai tomber dans le vide, la jeune fille serrée dans mes bras.
Comme lorsque Cynthia s'était jetée sur moi dans la volière, je me volatilisai au milieu de notre chute pour nous emmener deux étages en dessous. Cette fois, je parvins à maîtriser l'atterrissage. Avec un soupir satisfait, je déposai la jeune fille en douceur sur le sol de pierre. Elle semblait pétrifiée. Elle resta debout sans bouger, la respiration haletante. Inquiet, je me penchai pour la voir de plus près.
Je pus l'observer plus attentivement et ainsi la détailler à ma guise. Elle avait de courts cheveux bruns dont quelques mèches tombaient sur son visage. Je les repoussai derrière son oreille, effleurant le nœud jaune qu'elle portait si bien. Ses yeux était d'un joli marron foncé virant vers le orange. Ils exprimaient beaucoup de crainte, ce qui me rendit mal à l'aise. Je savais qu'elle n'aimerait pas vivre ce genre de chose et j'aurais pu me débarrasser de ces types autrement. Alors pourquoi avais-je tant insisté pour sauter par la fenêtre ? Je ne parvenais pas à l'expliquer...


- Pardonnez-moi, déclarai-je à voix basse. Je n'aurais pas dû aller si loin.


Dernière édition par Léo Tripp le Dim 6 Fév - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Jeu 20 Jan - 23:09

Aussitôt, il tendit sa main vers le groupe et le même courant d'air que tout à l'heure les expédia en arrière. Comment parvenait-il à jeter un tel sort sans utiliser sa baguette ? Je le regardai avec des yeux ronds, choquée d'avoir été sauvée par quelqu'un d'aussi... fort. Je faillis crier quand il me porta soudainement dans ses bras. On aurait dit qu'il ne faisait aucun effort. Aussi, je ne pesais pas lourd...
Il monta ensuite sur le rebord de la fenêtre et là, je commençai à paniquer. Qu'allait-il faire ? Se jeter dans le vide avec moi dans ses bras ? Mais il était complètement malade ! Néanmoins, je ne pus me débattre à temps. A ma plus grande frayeur, l'inconnu m'agrippa avec un peu plus de force et nous tombâmes. Tout ce que je pus faire c'est m'accrocher à sa veste de cuir en fermant les yeux.
Le vent sifflait dans mes oreilles. Je m'attendais à l'impact qui arriverait d'un instant à l'autre. Mais au lieu de cela, mes pieds touchèrent le sol aussi délicatement que lorsque je descendais de mon lit le matin. Nous étions dans un autre couloir et non dehors. Je ne comprenais pas. Comment étions-nous arrivés ici ? Ce jeune homme n'était pas normal. Je ne connaissais personne qui puisse se jeter aussi calmement dans le vide et s'en sortir vivant sans éprouver la moindre terreur. Car je voyais bien qu'il n'en restait aucunement perturbé, contrairement à moi. Mon cœur battait la chamade et je respirais aussi vite que si j'avais couru trop longtemps.
Mon étrange sauveur se pencha vers moi pour m'examiner. Nos regards se croisèrent et en remarquant son air soucieux, je sentis mon cœur faire un petit bond. Il venait de me faire vivre une expérience tout à fait épouvantable et je pensais qu'il n'en aurait cure. Mais ce n'était pas du tout le cas et il me le confirma en s'excusant, après avoir placé quelques mèches de mes cheveux derrière mon oreille.


- Pardonnez-moi, murmura-t-il. Je n'aurais pas dû aller si loin.

Je déglutis avec difficulté.

- Je... commençai-je d'une petite voix. Vous m'avez aidé alors... je ne vous en veux pas.

Je joignis nerveusement les mains et baissai la tête. Parfois, je me disais que ma gentillesse pouvait me conduire à de gros ennuis. Si ce jeune homme cachait son jeu et m'attaquait dans la seconde qui suivait, je demeurais une proie parfaite pour lui. Je frissonnai et tentai de ne pas y penser. Pourtant, même si je m'imaginais toute sorte de possibilités négatives, sa manière d'agir, de parler, de se tenir m'inspiraient confiance, bien que sa puissance, son air assuré et son teint pâle m'impressionnent.

+ 20 points
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Jeu 20 Jan - 23:45

Elle ne répondit pas tout de suite. Je la comprenais. Je m'en voulais vraiment de lui avoir fait subir autant d'angoisse.

- Je... dit-elle timidement. Vous m'avez aidé alors... je ne vous en veux pas.

Elle baissa la tête, ne sachant que dire d'autre. J'ignorais pourquoi j'en avais fait tellement pour la protéger face aux autres élèves. En temps normal, je me serais délecté de sa peur et de la façon dont ils se seraient occupés d'elle. Mais depuis quelques temps, surtout après ma rencontre avec Maria, j'avais l'impression de devenir un peu trop bienveillant. Ce n'était pas bon. Comment ferais-je pour retourner en Enfer si une part de mon humanité refaisait surface ? Plus j'y pensais, plus je me surprenais à penser que j'avais de moins en moins envie de quitter le monde des vivants. Je déraillais complètement...
Je me ressaisis. Il était peut-être temps de prendre connaissance de l'identité de la jeune fille. En homme courtois, je me présentai d'abord.


- Je m'appelle Léo, dis-je en m'inclinant légèrement, une main posée sur la poitrine. Puis-je m'enquérir de votre nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Ven 21 Jan - 0:07

Je le vis perdu dans ses pensées. J'ignorais quels étaient ses songes mais son expression m'inquiéta un peu. Son visage imperturbable laissait place à une anxiété troublante. Puis il reporta son attention sur moi, comme s'il venait de se déconnecter de son monde intérieur.

- Je m'appelle Léo, dit-il en s'inclinant tel un prince devant sa bien aimée.

Il m'intimidait tellement que je ne pus m'empêcher de retenir ma respiration. Comment pouvait-il être aussi gracieux, poli, gentil et attirant à la fois ? Il me faisait penser aux hommes du dix-septième siècle, si charmants et distingués quand ils avaient appris à bien se tenir.


- Puis-je m'enquérir de votre nom ?

Je levai les yeux vers lui. Son beau regard gris clair me fit légèrement rougir.

- Lexie, répondis-je un peu embarrassée de me retrouver devant quelqu'un qui adoptait un comportement peu courant. Je vous remercie pour votre aide... Sans vous, j'étais fichue.

+ 5 points
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Mer 26 Jan - 20:24

Ses joues rosirent. Je ne savais pas en quelle année elle était mais elle semblait très jeune. Sa petite taille et son visage d'ange m'amadouaient tellement que j'aurais pu l'entourer de mes bras pour la protéger de tout ce qui pouvait lui nuire. Je me l'interdisais mais décidai de garder cette idée en tête.

- Lexie, répondit-elle l'air gêné. Je vous remercie pour votre aide...

Je hochai la tête, content de lui avoir été utile. A mon grand étonnement, je préférais la savoir en bonne santé plutôt qu'aux mains des jeunes hommes qui l'avaient abordé quelques minutes auparavant.

- Sans vous, j'étais fichue.

Elle semblait très gênée mais j'ignorais si c'était pour l'avoir sauvée ou parce que ma taille l'impressionnait. Je devais également lui faire un peu peur...

- Vous étiez-vous perdue ? m'enquis-je en regardant autour de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Mer 26 Jan - 20:43

Son haussement d'épaules me fit comprendre que m'apporter son aide ne lui avait pas posé de problème. Cependant, je demeurais tout de même gênée de lui avoir fait perdre du temps et de m'être imposée à son insu.

- Vous étiez-vous perdue ? demanda-t-il tout en scrutant les alentours.

Nous nous trouvions dans un couloir que je connaissais cette fois-ci.


- Oui... je ne sais pas comment j'ai fait pour en arriver là. Pourtant ça fait presque sept ans que j'étudie ici.

Je soupirai, déçue de ma propre étourderie.

+ 3 points
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Dim 6 Fév - 22:35

- Oui... je ne sais pas comment j'ai fait pour en arriver là. Pourtant ça fait presque sept ans que j'étudie ici.

Elle soupira. Lexie était donc en septième année. Je songeai alors que ça ne devait pas être facile à vivre pour elle. Car elle devait certainement supporter les moqueries dues à sa petite taille. De plus, elle avait l'air très timide. Un sentiment de pitié naquit en moi. Plus je regardais la jeune fille, plus mon envie de la protéger me démangeait.

- Cela... arrive à tout le monde, déclarai-je en tentant de reprendre mes esprits.

Je lui souris gentiment et ajoutai :


- Méfiez-vous des personnes que vous rencontrez. Je n'ose pas imaginer ce que ces types auraient fait de vous si je n'étais pas arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Dim 6 Fév - 23:04

- Cela... arrive à tout le monde, dit-il d'un ton qui me parut hésitant.

On aurait dit que seulement une petite partie de lui se trouvait dans ce couloir, devant moi. A quoi pensait-il pour avoir l'air si distrait et à la fois un peu troublé ? Est-ce moi qui le mettais mal à l'aise ? Comment pouvait-il l'être face à une fille sans défense ni répartie comme moi ? Alors que je cherchais quoi répondre, il me sourit, comme s'il voulait s'excuser de ne pas être très présent.


- Méfiez-vous des personnes que vous rencontrez, déclara-t-il. Je n'ose pas imaginer ce que ces types auraient fait de vous si je n'étais pas arrivé.

Il avait raison, j'aurais dû être plus vigilante. Et je ne préférais pas non plus envisager la suite de cette fâcheuse histoire. Rien que d'y penser, j'en frémissais de dégoût et de peur.

- Je suis désolée de vous avoir dérangé, murmurai-je en baissant la tête. Si j'avais... Si j'étais...

Je me tus, incapable d'ajouter un mot. Je ne savais dire que « si », faible comme je l'étais, inapte à accomplir ou même à entreprendre quoi que ce soit d'un peu difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Dim 6 Fév - 23:52

Elle soutint mon regard. Le sien laissait entendre qu'elle partageait mon avis.

- Je suis désolée de vous avoir dérangé, dit-elle tout bas en baissant la tête.

Je haussai les sourcils, surpris. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle réagisse ainsi.


- Si j'avais... Si j'étais...

Elle ne continua pas sa phrase. Elle semblait avoir du mal à s'exprimer. Ce devait être à cause de la gêne, de sa timidité, peut-être même de son complexe par rapport à sa taille, donc à sa faiblesse. Sa frange cachait presque la moitié de son visage et ses joues rouges de honte firent rater un battement à mon cœur. Je ne pus résister plus longtemps.

- Lexie...

Je posai une main sur sa tête et me penchai pour l'observer de plus près.

- Avant de vous voir en mauvaise posture, je errais dans les couloirs de ce château et un profond ennui me rongeait tout entier. Non seulement je suis ravi d'avoir eu la possibilité de me distraire...

Ma main descendit sur sa joue.

- Mais je dois vous avouer l'être d'autant plus en sachant que j'ai pu faire votre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Lun 7 Fév - 0:17

Léo prononça mon prénom. L'instant d'après, je sentis sa main sur ma tête.

- Avant de vous voir en mauvaise posture, je errais dans les couloirs de ce château et un profond ennui me rongeait tout entier.

Alors je ne le dérangeais pas. J'étais rassurée...

- Non seulement je suis ravi d'avoir eu la possibilité de me distraire... ajouta-t-il avant de poser sa main sur ma joue. Mais je dois vous avouer l'être d'autant plus en sachant que j'ai pu faire votre connaissance.

Je levai des yeux ébahis vers lui et rougis comme une pivoine. Il parlait avec tellement de douceur, d'assurance, de gentillesse, et son visage était si près... Toutefois, je remarquai que quelque chose n'allait pas. Bien que Léo soit aimable avec moi, je percevais une certaine réticence dans ce qu'il me disait. Me cachait-il quelque chose ? Était-ce important ? Quoi qu'il en soit, il ne paraissait pas décidé à en parler.

- Moi aussi je suis contente de vous connaître, répondis-je embarrassée de dire ces mots pour la première fois. Encore merci pour tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Lun 7 Fév - 0:41

Elle me regarda, très étonnée, avant de rougir de plus belle.

- Moi aussi je suis contente de vous connaître. Encore merci pour tout à l'heure.

Je souris de nouveau.

- Tout le plaisir est pour moi.

Allais-je lui révéler mon envie de la savoir toujours en sécurité, sous ma bienveillante protection de surcroît ? Il était encore trop tôt. Toutefois, elle finirait par comprendre mon intention si je venais à l'abriter sous mon aile trop souvent. Tant pis. De toute façon, il fallait qu'elle le sache. Mais je ne souhaitais pas le lui dire directement, ou du moins, pas maintenant.
Je m'éclaircis la voix et me redressai, tout en brisant le contact entre la peau douce de sa joue et ma main qui se voulait tellement protectrice.


- L'idée de vous laisser de nouveau seule m'enchante guère. Pourtant il le faut bien, vous avez certainement d'autres choses à faire.


Dernière édition par Léo Tripp le Lun 7 Fév - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Lun 7 Fév - 20:03

Son sourire me perturba. Il n'avait pas l'air du genre dragueur mais je demeurais certaine que n'importe quelle fille tomberait dans ses bras s'il usait un peu plus de son charme.

- Tout le plaisir est pour moi, dit-il avec affabilité.

Il recula légèrement. Quand il retira sa main de ma joue, j'eus l'impression qu'elle y était encore. Un frisson partit de cet endroit là jusqu'au sommet de mon crâne.


- L'idée de vous laisser de nouveau seule m'enchante guère. Pourtant il le faut bien, vous avez certainement d'autres choses à faire.

Je ne sus quoi répondre. A vrai dire, mon premier objectif avait été d'aller aux toilettes. Néanmoins, après la scène précédente, je n'en ressentais plus l'envie. Et désormais, je ne savais pas tellement quoi faire. J'avais fini mes devoirs et il ne faisait pas assez chaud pour me promener dehors. Je craignais de me perdre encore dans les couloirs du château mais ne voulais pas retourner au dortoir. Je m'y ennuyais tellement...
Léo, lui, comptait sûrement me laisser. Je savais qu'il ne faisait rien de spécial avant de me rencontrer mais il ne souhaitait peut-être pas rester trop longtemps en ma compagnie. Je ne parlais pas beaucoup donc je n'étais pas la meilleure personne avec qui discuter...


- Euh... je... bégayai-je alors que j'ignorais encore quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Lun 7 Fév - 20:14

Elle ne répondit pas tout de suite. Et quand elle le fit, ce ne fut que pour sortir un « Euh... je... » que je devinais confus. J'aurais voulu lui dire que je ne souhaitais pas la laisser seule. Mais ce serait précipiter les choses entre nous. Je voyais bien qu'elle préférait rester en ma compagnie plutôt que de retrouver l'angoisse de rencontrer encore des gens qui ne lui voudraient pas du bien. J'eus alors une idée qui, j'espérais, lui plairait et ne lui ferait pas trop peur.

- Je vais vous faire une promesse, Lexie, déclarai-je en passant une main dans ma chevelure de jais. A chaque fois que vous aurez peur, que vous vous sentirez menacée ou en danger, je m'engage à être présent pour vous aider.

Elle ouvrit la bouche pour protester mais je la devançai.

- Et comme évidemment, je fais cela de bon cœur, vous n'aurez aucune dette envers moi.


Dernière édition par Léo Tripp le Lun 7 Fév - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Lun 7 Fév - 20:32

- Je vais vous faire une promesse, Lexie.

Je le regardai, surprise. Il passa une main dans ses cheveux noirs. Son geste était si gracieux que je vis flou pendant quelques secondes.

- A chaque fois que vous aurez peur, que vous vous sentirez menacée ou en danger, je m'engage à être présent pour vous aider.

Autant d'attention de sa part pour moi me fit me sentir très mal à l'aise. Nous nous connaissions à peine et il me promettait déjà de me protéger n'importe où et n'importe quand. Je ne pouvais pas accepter cela et je voulais le lui dire mais il parla avant moi.

- Et comme évidemment, je fais cela de bon cœur, vous n'aurez aucune dette envers moi.

Et il en rajoutait ! A qui avais-je affaire ? A un preux chevalier ? Je n'en revenais pas qu'il se comporte avec autant de gentillesse et de délicatesse avec moi. Si je n'avais pas une question importante à lui poser, j'aurais été incapable de dire le moindre mot.

- Co... comment saurez-vous ? m'enquis-je sans être sûre d'avoir une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Lun 7 Fév - 20:40

- Co... comment saurez-vous ? demanda-t-elle avec une curiosité hésitante.

Je fis un pas en arrière puis deux.


- Ne vous en faites pas pour ce détail, répondis-je en souriant, excité à l'idée de la revoir très vite. Mais j'ai le sentiment que nous nous croiserons très bientôt.

Je m'inclinai et commençai à disparaître.

- Soyez prudente...

Je me volatilisai complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   Lun 7 Fév - 20:52

Il recula. S'en allait-il déjà ?

- Ne vous en faites pas pour ce détail, dit-il en souriant. Mais j'ai le sentiment que nous nous croiserons très bientôt.

Il s'inclina et commença alors à se dématérialiser. Il disparaissait.

- Soyez prudente... conclut-il avant de me laisser seule.

Quand le silence tomba dans le couloir, je regardai autour de moi. Il n'y avait personne. Même les oiseaux dehors ne chantaient pas, comme si le temps s'était arrêté. Puis je reportai mon attention à l'endroit où Léo avait disparu. Avec un petit sourire et les joues rouges, j'espérai secrètement le revoir le plus vite possible. Il m'intriguait et pourtant, je me sentais vraiment en sécurité avec lui, bien que je ne sache pas grand chose de sa vie. A vrai dire, j'ignorais tout, mise à part son prénom et le fait qu'il sache se battre sans baguette et avec une élégance remarquable.
Ce jeune homme pâle au comportement insolite avait quelque chose d'inhumain. Il n'était pas comme les autres, je le savais. Et je pressentais qu'il occuperait mon esprit tout entier jusqu'à ce que je le vois de nouveau...


[FIN !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paumée > < [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paumée > < [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Interactif  :: hors jeu :: Corbeille-
Sauter vers: